fbpx

Les conflits intérieurs

Lorsqu’il s’agit de prendre des décisions ou faire des changements nos pensées contradictoires surgissent et viennent semer la confusion dans nos esprits. Vous vous surprenez souvent à détourner la signification des choses, vous recherchez des excuses ou prenez les choses à mal etc. Ces comportements sont les symptômes de batailles que l’on livre à soi-même et qui nous empêchent d’avancer. Comment résoudre ses conflits intérieurs? Voici quelques conseils qui vous aideront à mieux les comprendre.

Que vous le vouliez ou non, vos pensées tout comme vos paroles influent sur vos actions. Il est primordial d’apprendre à les maîtriser. Cette tâche n’est pas toujours aisée. Certaines personnes ont beau s’exercer à “penser positif” et pourtant, ils ne peuvent s’empêcher d’être pessimiste et amer. Pas étonnant, ils ont voulu “allez plus vite que la musique” et n’ont pas encore réalisé que ce processus de changement prend du temps.

Faites le point sur votre conditionnement

L’une des causes fondamentales des conflits intérieurs est votre conditionnement durant l’enfance. Nous savons tous que les enfants absorbent tout ce qui leur est présenté : les bonnes comme les mauvaises choses. Il se peut que les tensions et préoccupations des adultes qui vous entouraient aient déteintes sur vous.

Posez-vous les questions suivantes:

  • Quel modèle avez-vous eu?
  • Entendiez-vous des phrases comme: « La vie est difficile », « le bonheur n’est réservé qu’à quelques chanceux » « à quoi bon » ?

Laisser de côté la rancœur et les reproches

Prenez vos responsabilités. Votre vie est votre message au monde. Vous êtes le véhicule de vos propres valeurs, de vos croyances et des vos rêves. Ne gâchez pas cela, avec de la rancœur ou en vous identifiant comme un(e) “malchanceux(se)”.

Inutile de blâmer vos parents ou la société. Ils ne vous rendront pas ce dont vous avez manqué. Vous seul avez le pouvoir de changer les choses, ou du moins changer votre regard sur les gens, les choses, les événements dont vous n’avez pas le contrôle.

Ne gaspiller pas votre énergie

Personne ne peut progresser dans la vie sans accepter de perdre certaines choses ou personnes que l’on croyait acquis. Ces pertes qui nous rendent plus forts et éventuellement nous ouvrent à de nouvelles opportunités. Saisissez ces occasions et ne gaspillez pas votre énergie à ruminer le passé.

Mobilisez plutôt vos énergies à l’amélioration de votre personne, le partage, l’amour et surtout l’entraide. Non parce que « c’est gentil » de votre part, mais parce que vous y gagnez aussi. Ne sous-estimez pas le pouvoir du don et de l’altruisme. C’est ce qui nous lie entre être humain et ce qui nous renforce.

Identifiez vos pensées négatives

« Le succès c’est tomber sept fois, se relever la huitième fois »

-Proverbe Japonais.

Notez sur un papier vos pensées négatives et trouvez pour chacune d’elles leurs contraires.

Par exemple : « Je ne fais qu’échouer», « Je ne suis bon à rien» par:  » Chaque expérience me fait grandir »

Apprenez à accepter, voire provoquer le changement

Combien de fois avez-vous dissimulé vos frustrations pour ne pas troubler votre apparente tranquillité? Personne ne veut vivre dans le mensonge et pourtant, dès que notre sécurité, tant soit-elle illusoire, est menacée, nous montrons les dents!

Malheureusement, cette contradiction nous touche tous. Dans un contexte d’apprentissage d’une activité artistique ou sportive, la consolidation de ses acquis est indispensable. Le problème est le renforcement de sa zone de confort: réticence aux nouvelles idées, résistance au changement,  peur de l’inconnu…

Soyez à l’écoute de vos besoins

« Tout ressemble à un clou pour qui ne possède qu’un marteau »

-Abraham Maslow (psychologue américain)

Maslow est le premier à s’intéresser à l’origine de la motivation par la compréhension des besoins constitutifs de la nature humaine. Il est considère comme le père de la psychologie humaniste avec sa fameuse hiérarchie des besoins. Cette théorie sera modélisée plus tard sous la forme d’une pyramide et pour être nommée la “Pyramide de Maslow”.

Nous possédons tous la force et la capacité d’arriver à un niveau d’accomplissement et de réalisation de soi. Pour cela il est primordiale de veillez à satisfaire nos besoins fondamentaux pour ensuite pouvoir passer à la rencontre de besoins plus élevés.

Certaines personnes ne savent pas ce que signifie se sentir en sécurité, d’appartenir, de s’estimer et de s’aimer suffisamment pour se faire confiance ou respecter les autres. Pire encore, d’autres n’atteignent même pas le niveau physiologique.

J’espère que ces quelques conseils vous seront utiles.

Je vous souhaite de belles pensées positives.

Stéphanie

voir

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!